Aradei Capital
BRICKS FOR BUSINESS

QUI SOMMES-NOUS ?

Cotée sur la Bourse de Casablanca depuis Décembre 2020, Aradei Capital est une foncière marocaine spécialisée en immobilier locatif.

Son activité principale s’articule autour de la détention, l’acquisition et du développement d’actifs immobiliers en vue de générer des revenus locatifs à long terme.

La foncière s’appuie sur l’expertise de REIM Partners en conseil en investissement et supervision de la gestion locative. Adossée à un actionnariat prestigieux (LabelVie, la BERD, SANAM, Best Financière, PIC pour le compte du fonds de pension sud-africain GEPF et la BMCI), Aradei Capital dispose d’un portefeuille diversifié (actifs commerciaux, actif industriel, agences bancaires, actifs bureaux, et d’une activité de loisir (Best Leisure). En 2021, Aradei Capital étend sa stratégie de diversification au secteur de la santé à travers une joint venture avec Akdital et BFO Partners dont la prise de participation majoritaire à hauteur de 51% a été concrétisée en Janvier 2022. Les actifs d’Aradei Capital sont répartis dans 22 villes du Royaume, totalisant une surface commerciale utile (GLA) de près de 382 000 m² au 31 Décembre 2021.

La foncière ambitionne de se positionner en tant que société immobilière cotée de référence sur le marché marocain.

Le nom d’Aradei, qui signifie « terres » en arabe, symbolise l’attachement aux racines et à la volonté d’une croissance diversifiée et fondée sur des valeurs de confiance et de stabilité.

ACTUALITÉS.

PORTEFEUILLE

CHIFFRES CLÉS.

au 31 Décembre 2021

30

ACTIFS

1 OPCI

COMPOSÉ DE 103 AGENCES BANCAIRES

22

VILLES

382 000

SURFACE COMMERCIALE

97%

TAUX D’OCCUPATION

250

COMMERÇANTS

40 MILLIONS

VISITES EN 2021

« Notre objectif pour les prochaines années est double. D’une part, nous poursuivons nos efforts pour gérer notre portefeuille existant et faire de nos actifs d’excellents lieux d’affaires pour nos partenaires locataires. D’autre part, la demande du Maroc pour de l’immobilier locatif de qualité est en croissance et la croissance continuera à être l’une de nos priorités »